Home » Non classé » Bien à vous n° 8 – 11 juin 2021

Bienvenue

Bienvenue sur le site de la Congrégation de l’Oratoire de Dijon.

Erigée canoniquement par le Saint-Siège le 15 juillet 2011, la Congrégation de l’Oratoire de Dijon vit et déploie sa vocation oratorienne sur le site de la paroisse Paul-Sainte Jeanne d’Arc de Dijon. 

Suivant le charisme de saint Philippe Néri (1515-1595), fondateur de leur congrégation, les Oratoriens reçoivent la vie communautaire et la charité fraternelle comme école de sanctification, en vue d’un apostolat commun qui participe à l’évangélisation de la ville où ils sont implantés.

Leur apostolat s’appuie d’abord sur la transmission quotidienne et fraternelle de la Parole de Dieu, l’approfondissement de la vie sacramentelle et l’attention au parcours spirituel de chacun.

En collaboration avec les autres prêtres, ils reçoivent également une mission au service du diocèse de Dijon ou d’autres institutions de l’Église.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Bien à vous n° 8 – 11 juin 2021

Voici ce Cœur qui a tant aimé le monde

Ce 11 juin, l’Eglise fête le Sacré Cœur de Jésus. La paroisse le célébrera avec solennité ce dimanche 13 juin.
Dans la Constitution Gaudium et Spes, le concile Vatican II affirme : “Par son Incarnation, le Fils de Dieu s’est en quelque sorte uni Lui-même à tout homme. Il a travaillé avec des mains d’homme, Il a pensé avec une intelligence d’homme, Il a agi avec une volonté d’homme, Il a aimé avec un cœur d’homme” (GS 22)
L’amour de Dieu pour l’humanité se fait miséricorde et s’abaisse dans un cœur humain pour nous rejoindre. Cette fête nous invite à faire mémoire des merveilles que le Seigneur a fait pour nous, par amour et par sollicitude pour nous. Cet amour est une source : source de grâces et de bénédiction, source de salut et de divinisation.
Allons à la source de nos vies ! Bonne fête du Sacré Cœur

Saint Claude La Colombière

En 1674, le jésuite Claude La Colombière (1641-1682) arriva à Paray-le-Monial. Il y devint très vite le directeur spirituel de Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690), religieuse du couvent de la Visitation. Celle-ci reçoit plusieurs apparitions du Christ, dont celle de juin 1675 où Jésus lui montre son cœur en disant : “Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes, […] jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart qu’ingratitude ». Une autre fois, il lui dit « Mon divin Cœur est […] passionné d’amour pour les hommes, et pour toi en particulier »
Claude La Colombière, “son parfait et vrai ami“, aidera la religieuse à faire connaître le message du Sacré-Coeur, en se faisant l’apôtre ardent de cette dévotion. Mort en 1682, son corps est conservé à la chapelle des jésuites à Paray, non loin de la Visitation. Il a été canonisé en 1992.
La fête du Sacré Coeur a été instituée en 1765 et étendue à toute l’Eglise en 1856.
Au cœur d’un XVIIème siècle marqué par la spiritualité janséniste, cette dévotion au Sacré Coeur de Jésus convertit le regard porté sur le dessein miséricordieux de Dieu, par la manifestation de son projet bienveillant, culminant dans le coeur ouvert de son Fils sur la Croix. Cette poésie de St Claude La Colombière l’exprime à sa manière :

A son côté, quelle large blessure !
Il en jaillit et du sang et de l’eau
C’est son amour, qui, par cette ouverture
Jusqu’à son Cœur, donne un accès nouveau

Plus dur pour lui que le fer de la lance,
Le cœur de l’homme a transpercé ce cœur ;
Le sang et l’eau, qu’il met dans la ballance,
Font que son poids penche en notre faveur

Quels biens pour nous, renferme ce mistère !
Des biens, dont rien ne doit taire le cours,
Du cœur divin, sont un bien salutaire,
Et ce Sang pur, qui fait vivre toujours

Cette blessure, ô cœur, est notre vie
L’Eglise y voit sa force et sa beauté ; 
Par sa vertu, ce sang la vivifie
Cette eau lui donne un éclat enchanté.

Saint Claude La Colombière (bis)

Plusieurs prières personnelles de St Claude La Colombière nous sont parvenues. Parmi elles, quelques unes témoignent d’une ardente relation de ce prêtre au Cœur Sacré de Jésus. Relation de confiance et d’abandon. Relation  où il s’en remet complètement à cette Source divine. Voici la plus connue :

Sacré Cœur de Jésus,
apprenez-moi le parfait oubli de moi-même,
puisque c’est la seule voie par où l’on peut entrer en vous.

Puisque tout ce que je ferai à l’avenir sera à vous,
faites en sorte que je ne fasse rien qui ne soit digne de vous ;
enseignez-moi ce que je dois faire pour parvenir à la pureté de votre amour,
duquel vous m’avez inspiré le désir.

Je sens en moi une grande volonté de vous plaire,
et une plus grande impuissance d’en venir à bout sans une lumière
et un secours très particuliers que je ne puis attendre que de vous.

Faites en moi votre volonté, Seigneur;
je m’y oppose, je le sens bien,
mais je voudrais bien ne pas m’y opposer :
c’est à vous à tout faire, divin Cœur de Jésus-Christ,
vous seul aurez toute la gloire de ma sanctification,
si je me fais saint ;
cela me paraît plus clair que le jour;
mais ce sera pour vous une grande gloire,
et c’est pour cela seulement que je veux désirer la perfection.

Reprise du café-croissants

Après plusieurs mois d’interruption, le café-croissants du samedi matin a repris le samedi 5 juin, avec son rythme habituel : messe à 8h30, café-croissants à 9h15 et partage sur la Parole de Dieu jusque 10h. Gestes barrière de rigueur…

Retraites d’un jour 2021-2022

Un programme est en cours d’élaboration… A très bientôt la joie de le découvrir en espérant reprendre dès le 5 octobre (réservez la date) le chemin de la Maison diocésaine, avec les normes sanitaires en vigueur à ce moment là… A suivre.

Des nouvelles du pèlerinage en Terre Sainte (4-11 nov 2021)

Un pélé en Terre Sainte est organisé à l’occasion des 10 ans de la fondation de l’Oratoire de Dijon. Cette organisation est confirmée en intégrant les dispositions sanitaires en cours. Ce pèlerinage se prépare avec réalisme et confiance en tenant compte de la situation politique et sanitaire. Nous sommes  53 inscrits à ce jour ! De sorte que les inscriptions sont closes, 3 semaines avant la date officielle